AccueilAuteursContact

Les saisons de la sans-souci

Format 15 x 21 172 pages
ISBN 978-2-919232-15-4

18.00 euros

     

Florence RIDE

Difficile de classer ce roman qui raconte l’insouciance et à la fois la fébrilité d’une jeune femme. L’héroïne ne s’accoquine qu’avec le bien-être qui, au fur et à mesure du texte, grandit en elle comme une solitude à part. Contrairement à beaucoup d’autres récits, l’héroïne ne se sent pas Loup des steppes, mais plonge au cœur de cette souffrance douce qui la met en quête de délices sensuels. Mais elle sait aussi faire corps avec les émotions que lui procurent un coucher de soleil ou un petit coin de paradis. Fausse dualité entre le divin et le profane qui n’oblige pas la sans-souci à jouer double jeu avec elle-même. Et si l’alcool apaise parfois ses angoisses, il sait aussi la maintenir dans cette apparente légèreté, presque provocante de nos jours. Chaque lecteur sentira ici, peut-être grâce au style, une certaine connivence avec l’héroïne. L’écriture est un pur délice, qui à chaque phrase allume ce quelque chose en nous d’indéfinissable et de terriblement humain.

"Si je t’écris ainsi, c’est qu’à chacun de ces instants, ces instants de communion, de plénitude, je ne pouvais m’empêcher de penser à ce que ce serait si, au lieu du Christ, l’on célébrait ici l’amour profane. Et à chaque fois que j’étais émerveillée par un lieu, une atmosphère, un rayon de soleil entre les branches, le froissement des feuilles sous la brise tiède, l’eau si claire et si calme, les hautes herbes folles des clairières, le tapis de feuilles mortes des saisons lointaines, à chaque fois j’imaginais que c’était le lieu idéal, l’ambiance idéale pour s’adonner aux plaisirs charnels."

Florence Ride, dite « la femme aux chapeaux » ou « la demoiselle en rose », vit au cœur de Paris, dans un vrai village. L’une de ses nouvelles a déjà été publiée dans deux revues littéraires.

Editions Unicité
3 sente des Vignes
91530 Saint-Chéron
Tél. 06.23.86.73.83
site réalisé parliens mentions légales © 2013 Editions Unicité